Législatives 2017 : le site des candidats insoumis de la 3ème circonscription de la Haute-Vienne.

Propositions Portraits
  • Pierre Edouard PIALAT

    Originaire de la région, Pierre-Edouard se bat depuis ses 16 ans pour les causes qui lui semblent justes. Porté par l’élan de la France Insoumise, il est persuadé que le rassemblement collectif changera la société. Pour lui, être idéaliste est un moteur essentiel à tout combat politique en ceci qu’il pousse à l’exigence et au respect de la parole du candidat.

    Lire la suite

  • Patricia MARCOUX-LESTIEUX

    Patricia, enseignante, deux enfants, ne cesse de militer pour une société plus humaine, plus juste et contre les politiques d'austérité au travers de ses différents engagements électoraux ou associatifs.

    Voir l'agenda de campagne

Etre informé d'une réunion près de chez moi

Mercredi 07 juin 2017

20H Réunion publique BELLAC
salle Jean Blanzat
4 rue des Rochettes

Voir la carte

Jeudi 09 novembre 2017

19H30 grande soirée conviviale Limoges


salle Jean-Pierre Timbaud, rue Louis Longequeue (derrière la mairie).

Plus d'infos...

Vendredi 26 janvier 2018

20h perspectives insoumises Couzeix


Centre culturel avec Manuel BOMPARD & Francis PARNY.

Plus d'infos...
  • Device Content Image
  • Device Content Image
  • Device Content Image
  • Device Content Image
  • Device Content Image
  • Device Content Image
  • Device Content Image

Nos propositions

Chacun d'entre nous est force de proposition. Ensemble, nous trouverons le ressort, l’énergie, le moyen, les relais, les représentants pour exprimer nos refus et nos attentes. À l'Assemblée Nationale, nous porterons les valeurs de l'Avenir en commun au service d'une société de progrès humain.

User Avatar

"Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l'orage." - Jean JAURES

La France insoumise
Propositions

La campagne en images

Une campagne riche de belles rencontres et d'échanges. Un nouveau monde se construit...

Voir la galerie

Contactez-nous

Retour aux portraits

Pierre Edouard PIALAT

Originaire de la région, Pierre-Edouard se bat depuis ses 16 ans pour les causes qui lui semblent justes. Porté par l’élan de la France Insoumise, il est persuadé que le rassemblement collectif changera la société. Pour lui, être idéaliste est un moteur essentiel à tout combat politique en ceci qu’il pousse à l’exigence et au respect de la parole du candidat. L’utopisme est l’aiguille de la boussole, celle qui oblige à une vraie force de caractère. Loin, très loin d’un idéalisme béat. Mais également loin, très loin de la résignation à un système de plus en plus injuste. A 26 ans, s’il n’est pas élu député, il sera éducateur auprès (personnes en situation de handicap, adolescents, population victime d’exclusion sociale) Après un premier engagement proche du Parti communiste, il rejoint dès le début du mouvement Jean-Luc Mélenchon, séduit par l’énergie et l’honnêteté qui se dégagent du programme et de l’homme lui même. Tout comme il se retrouve dans la rigueur morale du mouvement et le combat contre un système politique fermé et aveugle. L’implication des militants lors de la campagne présidentielle l’a profondément ému et il se battra pour amplifier cette dynamique lors d’une campagne moderne ayant pour unique objectif de porter à l’Assemblée nationale la voix des citoyens de la 3° circonscription. PEP sera un député hyper-actif qui ne kidnapera pas le pouvoir de ses électeurs, mais se mettra à leur service en étant leur porte parole. Dès le début de la campagne, il s’engagera sur les dates auxquels il reviendra vers les citoyens de la 3° circonscription pour leur rendre compte des travaux de l’assemblée et les soumettre à leurs avis pour être plus efficace en leur nom. Il refuse d’être un de ces députés qui, une fois élus, considèrent que le peuple ne sait rien et ne comprend rien, qu’il faut se méfier de son avis et laisser la réalité du pouvoir décisionnel entre les mains d’une petite caste de privilégiés. Ainsi, il n’est pas inquiet à l’idée que les électeurs aient la possibilité de le révoquer s’il ne tient pas ses engagements. Au contraire, cette possibilité lui semble la moindre des choses au vue des enjeux et de l’importance de la transparence et du respect de la parole donnée en démocratie. Petit fils de résistant, fier des combats de sa famille, il est passionné par son pays, par son histoire si belle et de tout temps avant-gardiste comme par l’inventivité de la jeunesse d’aujourd’hui.